Doyennes et doyens

Description du rôle des doyennes et des doyens, liste des personnes reconnues.
Sommerzeit<div class='url' style='display:none;'>/se/vd/</div><div class='dom' style='display:none;'>pfarrverein.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>14</div><div class='bid' style='display:none;'>11</div><div class='usr' style='display:none;'>1284</div>

 

Les doyennes et doyens reconnus par l'Assemblée générale Cliquez sur un nom pour voir les informations de contact
François Baatard
Marie-Claude Baatard
Laurent Bader
Bernard Bolay
Pierre Farron
Olivier FAVROD
Ira Jaillet
André JOLY
Armin Kressmann
aline lasserre-jundt
Madeleine Lederrey
Michel Lederrey
Jean-Baptiste Lipp
Louis Noir
Gérard Pella
Christophe Rapin
Eugène ROY
Danielle Staines
Sophie Wahli-Raccaud
Mandat des doyens Principe général
Le doyen (femme ou homme) est un pair expérimenté. Il veille au bien-être de ses collègues, crée et soigne le lien fraternel, portant une attention spirituelle aux uns et aux autres.

Rôle du doyen
Le doyen offre écoute, soutien et accompagnement à ses collègues ; il peut émettre des conseils ou des recommandations. Il est attentif à la dimension spirituelle du travail des ministres. Il facilite le partage sur la dimension «métier» (l’«habileté», «l’art») de notre ministère.

Les contacts avec le doyen sont strictement confidentiels et ne font l'objet d'aucun rapport personnalisé.


Collège des doyens
Les doyens forment un collège qui se rencontre périodiquement pour partager sur l'exercice de ce service - la confidentialité à propos des collègues rencontrés reste complète. Ce collège peut informer le comité de la Ministérielle des problématiques fréquemment rencontrées et faire des propositions pour la déontologie de la profession.


Organisation
Tous les collègues, membres de la Ministérielle ou non, peuvent bénéficier des services des doyens et s'adresser au doyen de leur choix.
D'entente avec les coordinateurs, les colloques régionaux et cantonaux recevront une visite de deux doyens.

Désignation
Le candidat est un membre actif de la Ministérielle ou un retraité. Il est présenté par un tiers ; sa candidature doit être validée par le comité de la Ministérielle ; il est ensuite envoyé comme doyen par l’Assemblée générale de la Ministérielle.

Ce ministère est confié au doyen pour une durée de trois ans.

Évaluation
Les doyens feront un bilan de leur activité au bout d'un an. Le projet tel qu’il est présenté dans ce texte sera évalué par la comité de la Ministérielle après une expérience de trois ans, soit en 2021.
 
Autor: Eric Bornand - Bereitgestellt: 02.05.2018
aktualisiert mit kirchenweb.ch