Bilans de mandat : un projet collaboratif

Teamarbeit<div class='url' style='display:none;'>/se/vd/</div><div class='dom' style='display:none;'>pfarrverein.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>14</div><div class='bid' style='display:none;'>303</div><div class='usr' style='display:none;'>1284</div>

Cherchons "testeurs" et "testeuses" pour le processus de bilans de mandats
Eric Bornand,
Avec le Conseil synodal et l'ORH, nous avons convenu de reprendre à frais nouveaux l'épineuse question des bilans de mandat, conformément au Règlement ecclésiastique (art 206 et 206bis) et à la CCT (art. 38:
1. Chaque année, la personne employée bénéficie d’un entretien annuel. Pour les ministres et les animateurs d’Eglise, cet entretien est remplacé par un bilan de mandat, lorsque le RE le prévoit.
2. La procédure d’entretien annuel est fixée par l’ORH. Celle pour le bilan de mandat fait l’objet d’une directive établie par le Conseil synodal, après concertation avec les associations contractantes concernées.


» Un document pdf (lien aussi en petits caractères ci-dessous) donne une version "zéro" d'un processus que nous voulons collaboratif et évolutif : il s'agit de trouver 10 ou 20 collègues qui ont avantage (en fonction de leur propre calendrier, à vivre encore cette année un processus de bilan de mandat, car c'est un moment favorable pour réfléchir à la suite de leur engagement. Idéalement nous espérons que déjà cinq personnes se mettent en route avant l'été, pour permettre un mûrissement du dossier.
Ces "cobayes" auraient ainsi l'occasion en condition réelle de proposer des adaptations du processus. L'objectif serait d'arriver à une version consensuelle qui pourrait entrer en vigueur pour tous dès 2020.

Notons toutefois une difficulté : pour évaluer un mandat...il faut en avoir un. C'est pourquoi le processus prévoit de commencer par l'établissement (même incomplet) du contenu du mandat. Si vous êtes déjà au bénéfice d'un tel document, votre contribution pourrait donc être très utile rapidement.

Bien entendu, toute personne intéressée peut proposer ses remarques sur ce document, même sans organiser maintenant son propre bilan de mandat. Dans toute la mesure du possible, les contributeurs et contributrices seront tenus au courant des modifications proposées et nous reviendrons sur ce projet lors de nos assemblées générales de l'automne.

Les répondants du dossier sont Boris Voirol pour le Conseil synodal, Nicolas Besson pour l'ORH, Eric Bornand et Alain Martin pour notre Association.
Bereitgestellt: 18.05.2019    
 
aktualisiert mit kirchenweb.ch