Sektion Bern

Collecte: Six propositions pour que la collecte "passe bien"

1
Six propositions pour que la collecte "passe bien"
1.
Les paroissiennes et les paroissiens, surtout celles et ceux qui participent aux cultes, de-vraient être mieux informés de la signification des collectes de l’Eglise. Il s’agit de re-découvrir l’importance du don chrétien. La paroisse doit savoir exactement où va l’argent qu’elle a recueilli et par l’intermédiaire de quelle institution celui-ci atteint la destination et les bénéficiaires indiqués.
2.
Il est indispensable d’annoncer clairement les collectes et récoltes de dons. Celles-ci seront d’abord signalées dans les organes de publication de l’Eglise, puis lors des cultes ou d’autres manifestations ecclésiales. Une information transparente et diffusée suffi-samment tôt a des effets positifs sur les recettes des collectes.
3.
Les remerciements à l’issue des collectes sont tout aussi importants que les annonces. Ils peuvent se faire par exemple lors du culte suivant. Le montant des dons recueillis doit être régulièrement publié dans le bulletin paroissial avec les remerciements appropriés.
4.
Lors de toute célébration cultuelle il convient d’attirer l’attention sur la collecte en tant que partie intégrante du culte. Les services funèbres, les bénédictions de mariages et les grandes manifestations de la paroisse doivent toujours comprendre une collecte annon-cée en bonne et due forme. L’expérience montre que les personnes participant à ces cé-rémonies sont particulièrement généreuses. Il est d’usage de dédier les collectes organi-sées lors de services funèbres et de mariages à une importante oeuvre d’entraide de l’ensemble de l’Eglise (Département Missionnaire, EPER, Pain pour le prochain, etc.), ce qui est une bonne chose.
5.
Les paroisses et leurs responsables devraient aussi être attentifs aux aspects « techni-ques » de la collecte. Les troncs doivent être installés à un emplacement bien visible et présentés de manière à encourager les dons. Trop souvent ils sont cachés quelque part près de la sortie à un endroit difficile à trouver. Qui plus est, ils ont souvent un effet dis-suasif car leur fente est tellement étroite et peu pratique qu’il faut beaucoup de peine et d’habileté pour y glisser une grosse pièce ou un billet.
6.
Dans certaines Eglises, surtout en Suisse romande, la collecte se déroule pendant le culte. Les dons sont recueillis rangée par rangée puis amenés vers l’avant, où une brève prière de remerciements est prononcée. Cette façon de procéder correspond à une prati-que des premiers temps de l’Eglise et offre aux conseillères et conseillers de paroisse une modeste possibilité de participer activement au culte. Beaucoup de paroisses ont perdu l’habitude de confier les collectes des dimanches de fêtes à des membres du conseil de paroisse se tenant à la sortie avec le sac ou le panier, ce qui est dommage car cette fa-çon de procéder avait un impact très favorable sur les recettes.
Bild nicht vorhanden gross —  Systembild

Bild nicht vorhanden gross —  Systembild

Bild nicht vorhanden gross —  Systembild

Bereitgestellt: 21.01.2015     
aktualisiert mit kirchenweb.ch