Notes de séance

Abstimmungssonntag (Foto: Werner Näf)

Dans la séance du 17 mai, le comité a repris les récits partagés par les délégués lors de l'Assemblée annuelle du matin. La prochaine édition inter pares rendra compte de cet événement.
Le comité s'est entre autres penché sur la question si la SPS devait prendre position dans le débat en vue de la future votation fédérale concernant la révision de la loi sur le mariage pour tous. Le comité reconnaît que le sujet est de taille et aussi sensible. Après avoir débattu, nous ne souhaitons pas engager la Société pastorale dans cette voie. Deux arguments ont prévalu dans notre réflexion. D'abord cette loi reflète les changements dans la société civile concernant les questions du consentement et du contrat. Nous prenons acte de l'évolution.
Par contre la réflexion sur le mariage religieux qui se situe dans un autre registre, suivant un autre langage, une autre logique doit être menée avec tout notre soin. Et le problème ne fait que commencer là. Conscients qu'on ne devrait pas ménager les efforts pour investiguer ce vaste champ, nous reconnaissons cependant que nous n'en avons pas les moyens aujourd'hui.
Kurt Veraguth,
Bereitgestellt: 25.05.2021     Besuche: 69 Monat
 
aktualisiert mit kirchenweb.ch