Penser et rêver l’Eglise aujourd’hui…

IP-3-2020-Sibylle-Peter <span class="fotografFotoText">(Foto:&nbsp;Mark&nbsp;Haltmeier)</span><div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>pfarrverein.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>77</div><div class='bid' style='display:none;'>3813</div><div class='usr' style='display:none;'>380</div>

En cette année 2020 particulière, il nous a été offert plus de temps pour penser, lorsque, pour quelques semaines, nous avons arrêté de courir. A part pour enterrer, les ministres, n’ont pas été considérés comme essentiels…
Sibylle Peter
Pasteure de paroisse et épouse de pasteur, théologienne et présidente de la SPS, soudain j’étais surtout mère au foyer confinée! Comme tant d’autres collègues, j’ai vécu des hauts et des bas, des craintes pour nos aînés, mais j’ai aussi goûté le cadeau de ce temps qui m’étais offert pour être, me poser, cultiver mon jardin, penser, prier... J’ai vécu des liens communautaires de manières nouvelles pour moi, comme prier au téléphone ou prendre la cène par zoom. A distance, au quotidien, j’ai ressenti et vécu encore bien plus que d’habitude, ces liens de prière et de pensée qui nous unissent de façon bien réelle. j’ai vécu ces liens intensément et perçu l’Eglise de manière très large et ouverte, Eglise visible et invisible…
Cette période de confinement a eu du bon; pour les êtres et pour la planète avec de vraies solidarités de voisinage, des idées nouvelles. Mais elle a aussi montré beaucoup de fragilités individuelles et de nos systèmes en place, pourtant la course d’avant pourrait si facilement nous reprendre à moins de faire de vrais choix.
Qui pense l’Eglise aujourd’hui, qui pense à l’Eglise dans notre société?
Je veux croire que ce temps que nous vivons est aussi une chance de se réinventer pour nous ministres, pour nos communautés et dans notre rapport au monde et à la société, d’apporter nos éclairages théologiques et inspirés et d’en débattre sur la place publique!
Je me réjouirais d’en discuter «inter Pares», le 16 novembre à Olten lors de la prochaine assemblée des délégués de la Société Pastorale Suisse.
Bereitgestellt: 04.09.2020     Besuche: 3 heute, 77 Monat
 
aktualisiert mit kirchenweb.ch