BE: Lettre trimestrielle Pâques 2020

IP-2-2020-Martin-Leuenberger<div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>pfarrverein.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>77</div><div class='bid' style='display:none;'>3750</div><div class='usr' style='display:none;'>380</div>

Chère, cher Collègue,
Routine interrompue, activités suspendues les unes après les autres, quotidien sans contacts personnels avec la communauté ou avec ses membres... Nous voilà dans une situation paroissiale totalement inédite.
Martin Leuenberger
Passés les premiers efforts de réorganisation, reste à être prêt.e.s pour ce qui arrivera. Nous sommes et serons sollicités pour de l’écoute, pour répondre à des questions, pour de l’accompagnement pastoral; tout cela sur la durée.
Peut-être qu’en ces temps de Carême et de la Passion, nous entendrons les mots prononcés à Gethsémané: «Restez avec moi, veillez et priez».
Nous vous remercions sincèrement de (…) la disponibilité et du service fidèle dans l’ombre (…).

Hôpitaux, aumônerie militaire et Care-Team
Lors de la conférence des présidents de section du 9 mars, nous avons constaté la grande réserve que certains hôpitaux observent à notre égard quant à nous faire passer certaines informations. Les pastorales régionales devraient ici persévérer et insister.
Peut-être que la crise actuelle permettra une reconnaissance renouvelée du ministère des pasteurs, «en quête d’humanité» dans les hôpitaux (Vision 21).
Le Care Team et l’aumônerie militaire sont également des ministères importants pour la société. En tant que Pastorale bernoise, nous nous engageons pour eux en faveur d’un meilleur soutien structurel. Le président du Conseil synodal, Andreas Zeller, a pris à cœur les améliorations à apporter dans ce domaine, en constituant un groupe de travail largement représentatif dans lequel nous sommes représentés par le Président de la pastorale. (Vous trouverez nos postulats en annexe).
Lors de la conférence des présidents de section, nous nous sommes également rendu compte qu’il est absolument nécessaire de faire appliquer la réglementation relative à la question de savoir quel ministère peut accomplir tel ou tel acte ecclésiastique. Entre autres, le cas d’une catéchète a été évoqué qui a présidé des services funèbres de sa propre initiative. Une famille en deuil, frustrée de ne pas avoir entendu rapporter leur deuil lors du culte du dimanche suivant s’est fâchée et est sortie de l’Eglise.
Nous devons ici demander au Conseil synodal de faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher de tels abus de compétences.

Catéchisme
L’après-midi du 9 mars, un séminaire sur l‘avenir du KUW/catéchisme a eu lieu. (…) Il est éminemment important que nous suivions l’évolution des projets dans le domaine de la catéchèse en faisant valoir notre expertise et nos expériences dans la pratique. Des débats nourris ont eu lieu autour des thèmes-clé «L’enfant au centre de notre projet»‚ et «La participation ou non au tout du parcours de catéchisme».

Au niveau cantonal
Ce printemps, aura lieu la première séance entre la Société pastorale et le Conseil synodal en tant que partenaires sociaux. Daniel Wyrsch, secrétaire de l’APEB a veillé à sa mise en place. Les rencontres suivantes sont prévues à intervalles réguliers.
Après un transfert des rapports de travail largement réussi en janvier, certains collègues ont dû soudainement signer plusieurs contrats de travail au lieu d’un seul, ce qui a généré pas mal d’insécurité. Nous avons donc contacté notre employeur et l’association du personnel du Canton de Berne. Les réponses reçues nous ont rassurés: ce changement est dû à des questions organisationnelles, et n’a aucun impact négatif sur les salaires, ni sur la Caisse de pension, ni sur les assurances sociales; il n’impacte pas non plus la protection contre le licenciement, pleinement garantie pour chaque emploi, partiel ou non.
Restons unis fraternellement dans ce temps très particulier! Dans ce sens, au nom du Comité de la Pastorale, je vous souhaite beaucoup de force, de courage et de patience, le tout dans l’ouverture et le Souffle de Pâques!

Je vous souhaite tout de bon et de nombreuses bénédictions.

Martin Leuenberger, Président

-------

Déclaration du Comité de la Société pastorale BE-JU-SO sur l’aumônerie militaire et le Care-Team
L’aumônerie militaire et le Care-Team sont des services spécialisés d’accompagnement pastoral pour les personnes et la société. Contrairement aux aumôneries des hôpitaux, des cliniques et des prisons, ces services sont assurés dans le cadre d’un système de milice. Cependant, en tant qu’Eglise réformée cantonale, Refbejuso, est également liée contractuellement aux organes de l’Etat.
L’engagement de Refbejuso à l’égard de l’Aumônerie militaire et du Care-Team doit être renforcé dans trois domaines.
- Financier: la gestion de l’argent des allocations pour perte de gain est transparente. Cet argent est destiné aux remplacements nécessaires dans les paroisses respectives. Pour les emplois à temps partiel, il est attribué en conséquence proportionnellement. Si le service rendu est pris sur le «temps libre», il est nécessaire de trouver des solutions adéquates.
- Personnel: Refbejuso offre de bonnes conditions aux personnes qui s’engagent dans l’Aumônerie militaire ou dans le Care-Team. En collaboration avec les paroisses, les pasteurs, les collègues et les pasteurs régionaux concernés, des systèmes de remplacement doivent être élaborés. L’utilisation des fonds APG doit être également réglementée. Les systèmes de remplacement prévus sont intégrés aux cahiers des charges. Les temps partiels exigent en cela une attention particulière et une certaine souplesse.
- Positionnement: Refbejuso reconnaît la grande valeur de l’engagement de milice (bénévole) dans notre société: dans notre Etat démocratique et dans notre Eglise (!) de même aussi à l’Armée. Refbejuso reconnaît les compétences et l’engagement personnel important des pasteurs qui s’impliquent dans l’Aumônerie militaire et le Care-Team et assume clairement la publicité pour ces services. Si Refbejuso soutient l’Aumônerie militaire et le Care-Team, les employés expriment de leur côté leur loyauté institutionnelle. Les paroisses doivent être informées qu’elles n’ont pas un droit exclusif sur les engagements de leurs ministres et qu’un engagement en dehors des limites paroissiales fait partie de ce ministère.

Le Comité.
Martin Leuenberger, Président
Bereitgestellt: 12.06.2020    
 
aktualisiert mit kirchenweb.ch