Echos de la séance du comité SP du 26 mars 2018

Papierarbeit<div class='url' style='display:none;'>/</div><div class='dom' style='display:none;'>kirchenweb.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>203</div><div class='bid' style='display:none;'>2547</div><div class='usr' style='display:none;'>1</div>

Le Comité s’est réuni à Olten et a échangé des nouvelles à propos de différents cantons, préparé l’Assemblée des délégués, travaillé sur des détails des sessions à Zurich et Bâle, que la SPS co-organise....
Sibylle Peter,


Le Comité s’est réuni à Olten et a en priorité préparé
l’Assemblée des délégués du 7 mai prochain !
A bientôt à nos délégués, les sujets sont importants, venez partager vos préoccupations et écouter ce que se passe ailleurs en Suisse.

Nous avons aussi eu des nouvelles de l’avance des travaux pour les deux sessions que nous co-organisons :
- 7 septembre 2018 avec le Zentrum für Kirchenentwicklung (ZKE) parmi d'autres à Zürich
- les 4 et 5 novembre 2018 à Basel avec des collègues d’Allemagne (mit Badischen Kollegen)

Nous avons aussi échangé des nouvelles à propos de différents cantons :

Lucerne : En première lecture de la nouvelle loi sur le personnel au synode, il est prévu que les pasteurs ne seront plus élus par l’Assemblée paroissiale. Si cette décision devait se confirmer en deuxième lecture, ceci représent un changement d’importance, ce n’est alors plus le peuple de l’Eglise qui élit, mais les autorités.
LU n’est pas le seul canton où ce changement a lieu ; c’est le cas à BE et GE, notamment :

Zürich la section fête ses 250 ans et organise des événements festifs pour marquer son âge respectable !!

Vaud : la question des dotations (la répartition des postes entre paroisse, région, canton et missions communes avec les catholiques) a suscité entre 4 et 6h fr débats pour décider la non-entrée en matière. Le Conseil synodal reviendra avec ce sujet en mars 2019.

Berne : poursuit son processus de réflexion pour se préparer aux changements décidés par le politique. Comme en pays de Vaud, les pasteurs deviendront employés de l’Eglise et non plus du canton. Ce changement n’est pas anodin, l’exemple vd le montre.

Nous avons parlé de nos liens avec la FEPS / SEK , Sibylle Peter et Werner Näf iront à Berne les 23 et 4 avril prochains, pour la première lecture de la nouvelle constitution. Le Comité de la SPS a le statut d’invité aux assemblés es délégués de toute la CH.

Les évolutions structurelles dans nos différentes églises, continuent à occuper les réflexions de notre Comité. Nous constatons que les conséquences de ces choix ne sont pas prises en compte, La réflexion de quelle ecclésiologie et quelle théologie de ministère n’a souvent pas eu lieu au préalable et les choix apparaissent comme plus managériaux ou économiques.
Une interrogation nous habite sur la formation des jeunes ministres et l’adéquation de ce qui est enseigné et la réalité sur le terrain. Comment mieux être en lien ?
Positivement, nous pasteurs pouvons être des veilleurs, des lanceurs d’alerte et ne pas oublier que nous avons force de proposition.
La société évolue et le ministère aussi, mais les fondamentaux demeurent !
Autor: Sibylle Peter     Bereitgestellt: 27.03.2018    
 
aktualisiert mit kirchenweb.ch